top of page

Crédit immobilier : les conditions d’octroi assouplies,

Cela va-t-il être plus facile pour vous d’emprunter ?


La banque de France et le ministere de l’economie ont décidé d’assouplir les normes imposées aux banques pour l’octroi des crédits immobiliers selon le Haut Conseil de Stabilité Financiere (HSCF)


Mais êtes vous concerné ?


Cette mesure permettant aux banques une plus large marge de manœuvre qui devrait profiter aux investisseurs locatifs.


Actuellement il existe 2 normes immuables :


La premiere concerne le taux d’endettement. Un menage ne pouvant consacrer plus de 35% de ses revenus nets avant impôt au remboursement de ses mensualités de crédit (assrance comprise)

La seconde plafonne la duree maximale des prêts à 25 ans.


Ces 2 normes concernent 80% des dossiers.


Pour les 20% suivants les banques sont autorisées à s’affranchir de ces regles à condition toutefois que 80% concerne des prêts liés aux acquisitions de résidence principale.


Désormais, les résidences principales pourront ne représenter que 70% des prêts dérogatoires, les banques étant totalement libres pour les 30% restants


La mesure bénéficiera avant tout aux investissements locatifs. Et il semble que ces mesures ne sont pas à la hauteur des enjeux alors que les prêts immobiliés accordés sont en chute libre.


On peut regretter que le Haut Conseil n’ait pas pris en compte les revenus locatifs pour le calcul du taux d’endettement ni de coupler le plafond d’endettement (36%) au reste à vivre des ménages concernés.


Par ailleurs au premier trimestre 2023, moins de 14% des dossiers des banques ont été financer sans appliquer les normes !




1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Faut-il renégocier son assurance emprunteur ?

Depuis le 1er juin dernier, il est possible de changer son assurance emprunteur à tout moment. La concurrence entre les banques et les assureurs va se renforcer au bénéfice des consommateurs! Les écon

bottom of page