La revanche des villes moyennes !

Dernière mise à jour : mai 25

Phénomène déjà constaté en 2020 lors du premier confinement, les annonces gouvernementales concernant des restrictions sanitaires de durée indéterminée donnent lieu à des exodes de la part de la population.


Tous ceux qui possèdent des maisons de campagne y font chemin dans le but d’éviter les désagréments de la ville et ainsi profiter d’un jardin et d’une situation plus calme et clémente au télétravail. Les personnes qui n’en possèdent pas s’y intéressent grandement, et les villes les plus convoitées sont les villes moyennes qui depuis plusieurs années ont effectués de nombreux changements et aménagements dans le but d’attirer de nouveaux foyers. Ce phénomène d’exode profite au secteur immobilier de ces villes de taille moyenne.


Cadillac, La Réole ou encore Bazas sont toutes les trois des villes de taille moyenne, qui étaient très peu convoitées il y a encore de cela quelques années. Désormais, les biens ne cessent de s’y vendre. Cela a pour effet de tendre le marché immobilier sur ces secteurs et donc augmenter les prix. Une augmentation qui n’est pas un problème en soit, car actuellement les taux d’emprunt sont bas et ce même sur les emprunts de longue durée. Cet attrait soudain pour ces villes de taille moyenne n’est pas sans raison. En effet, ces villes et communes ont fait des efforts dans le but d’attirer plus de population. La difficulté et les restrictions qu’implique un confinement dans les grandes villes de France tel que Paris, a accéléré ce phénomène d’exode, ce qui donne un coup de pouce au marché immobilier des villes moyennes.


Le télétravail ouvre de nouvelles opportunités et enlève la contrainte d’habiter proche de son lieu de travail. Cela donne lieu à cet exode où l’on peut maintenant joindre l’utile à l’agréable en habitant dans des villes moyennes qui possèdent tous les avantages des grandes villes avec en prime des espaces verts en plus, un jardin et beaucoup moins de bouchons. Grâce au COVID 19, nos habitudes de consommation ont changés et nos habitudes de travail aussi ce qui nous laisse plus de liberté de logement.


Le conseil du spécialiste, il est temps d’investir dans l’immobilier de ces villes moyennes si tel était votre envie car la demande est forte et les biens locatifs se font rares et sont très prisés. En passant par un courtier vous pourrez profiter de taux bas, d’un accompagnement et de précieux conseils ainsi qu’une sécurité supplémentaire car chez Emprunt Cub on s’occupe de tout pour vous !


Sources :

https://www.europe1.fr/societe/palmares-des-villes-moyennes-comment-elles-ont-pris-leur-revanche-face-aux-grandes-metropoles-4033201


https://www.sudouest.fr/economie/immobilier/immobilier-en-nouvelle-aquitaine-la-revanche-des-villes-moyennes-1738910.php


https://www.sudouest.fr/gironde/langon/immobilier-en-sud-gironde-je-n-ai-jamais-vu-cela-il-y-a-penurie-de-biens-1682610.php


https://www.sudouest.fr/gironde/libourne/immobilier-en-gironde-cela-aurait-ete-un-enfer-de-vivre-confines-a-paris-1690562.php


https://www.ladepeche.fr/2021/03/19/le-covid-19-a-signe-la-revanche-des-petites-villes-9438449.php

4 vues0 commentaire